Publié le

Les nouvelles 2016, le thème des saisons !

Cette année encore, 12 nouvelles seront publiées dans le courant de l'année 2016 au format individuel et vendues exclusivement en salon et chez notre partenaire Créa City !  Deux nouveautés pour le thème et les auteurs... Cette année le thème des saisons a été choisi. L'hiver, le printemps, l'été et l'automne inspireront donc nos auteurs pour vous faire frissonner, de peur et de plaisir ! Seconde nouveauté, le nombre d'auteurs participants s'agrandit, avec l'arrivée de Sonia Coudert, Sylvie Ginestet, Valéry Hardiquest et Frédéric Livyns, qui rejoignent Geoffrey Claustriaux et Emilie Ansciaux dans cette belle aventure.

test

Janvier - En sommeil, d'Emilie Ansciaux (hiver)

Il ne restait plus que quatre kilomètres pour atteindre le chalet, quand plusieurs choses arrivèrent simultanément. Quelle était la probabilité que ces trois évènements se produisent au même moment ? Très faible sans doute, voire improbable. Pourtant... La voiture s'encastra dans l'un des arbres qui jalonnaient la route sinueuse de la forêt et le corps de Carine balança vers l'avant, traversa le pare-brise et fut projeté à plusieurs mètres dans la forêt.

 La Mélodie du Temps - CouverturegabaritA5-corrigéFévrier - La mélodie du temps, de Geoffrey Claustriaux (hiver)

La porte s'actionna au moment où je m'arrêtai devant le perron. Une fillette en robe blanche passa la tête dans l'ouverture et me fit signe d'approcher. Je ne le savais pas encore, mais cette fillette s'appelait Sarah. Elle me demanda si j'étais seul. Je répondis que oui et lui expliquai que normalement je n'avais pas le droit de me trouver là, que si le garde-chasse me trouvait j'aurais de gros ennuis...

L'Ancolie - CouverturegabaritA5-corrigéfaceavant

Mars - L'Ancolie, de Sylvie Ginestet (printemps)

Enfin, le printemps est de retour, enfin il est là ! Martin l'attendait avec impatience, les mois d'hiver furent froids et longs comme l'est son existence. Mais, aujourd'hui avec ce changement de saison, il est en droit d'espérer un peu plus de la nature. Là-bas au bout du chemin, il a planté une ancolie rouge. Cette fleur pleine d'espoir lui redonnera-t-elle le goût des choses ?

Sur+le+fil+-+CouverturegabaritA5-corrigé_titrejpegfaceavant

Avril – L’autre côté, d'Emilie Ansciaux (printemps)

Salia Tilmann – épuisée 7 déc. 2053 à 6 : 09 * Berlin Toujours pas de ravitaillement pour le centre… un demi-litre d’eau pour tenir sept jours à deux ! À ce moment seulement, Salia comprit le sens des mots placardés à travers toute la ville, symbole de leur toute puissance : « Rien n’est plus fort que l’Autorité ».

 Roca Sangre, Printemps - CouverturegabaritA5-corrigé

Mai – Roca Sangre, de Geoffrey Claustriaux (printemps)

Assis sur un rocher, les yeux perdus dans le lointain, Westley contemplait l’horizon qui rougissait. On aurait dit que le monde était en feu. La mer, calme, presque lisse, semblait attendre sa décision. Seul sur son caillou, le jeune homme était en proie au dilemme le plus important de sa vie. Son cœur lui disait de foncer mais, comme toujours dans ces cas-là, son cerveau y rechignait. Ses doigts se refermèrent sur le collier qu’il tenait au creux de la main et qui contenait deux photos se faisant face  : l’une était la sienne, l’autre représentait Alice. On aurait dit qu’ils se souriaient. Ils avaient l’air heureux. Un bonheur à présent disparu… 

Le temps d'un verre - CouverturegabaritA5-corrigé_titrefaceavant

Juin – Le temps d’un verre, de Sonia Coudert (été)

Pierre a toujours fait passer son travail avant le reste, son argent avant les femmes. Maintenant que l’âge le rattrape, il décide de changer ses priorités et profite de l’été pour faire une rencontre… rafraîchissante !

Dernier étage - CouverturegabaritA5-corrigé_titrefaceavant

Juillet – Dernier étage, d'Emilie Ansciaux (été)

Un bruit sourd retentit alors que l’ascenseur s’immobilisa brusquement, leur arrachant à toutes les deux un cri de surprise. Jeanne recule contre le mur, le visage tendu pendant que Cécile appuie sur le bouton du rez-de-chaussée, puis sur celui de l’ouverture des portes, sans aucun résultat. Elles sont coincées.

Roca Sangre, Été - CouverturegabaritA5-corrigéfaceavant

Août – Roca Sangre, de Geoffrey Claustriaux (été)

Une semaine s’était écoulée et l’été avait remplacé le printemps depuis que Westley avait retrouvé la terre ferme. Il avait d’abord passé deux jours à l’hôpital, deux jours durant lesquels il avait reçu la visite de son père. L’entretien avait été bref, le temps pour l’homme d’affaires de s’assurer que son fils se portait bien. Ce qui était le cas. Du moins physiquement. Car mentalement, c’était autre chose…

Pour la suite, il faudra un peu de patience, mais voici déjà le programme des réjouissances !

Septembre – La forêt des suppliciés, de Frédéric Livyns

Automne, octobre – La chute des feuilles

Automne, novembre – Yellow Brick Road

Hiver, décembre – L’étonnant testament de Tante Hortense